Alice a 150 ans

Un joyeux “non anniversaire” à souhaiter le 26 novembre 2015.

exposition
Pour fêter cet anniversaire, le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Seine Saint-Denis (Montreuil) démarrera du 2 au 7 décembre six jours de festivités sous le signe de la petite héroïne de Lewis Carroll. Alice donnera également le thème du salon : on pense au rêve et à la réalité, à l’imaginaire ou au réalisme, alors ce sera « Pour de vrai, ou pour de faux ». Une exposition lui est consacrée dans une fantastique installation. Ce sont les différentes interprétations que met en valeur l’exposition “Wonderland, la logique du rêve”, à commencer par celles des premiers illustrateurs, Lewis Carroll lui-même et John Tenniel. Cinq illustrateurs, contemporains viennent aussi partager leur vision moderne de ce classique: Rebecca DautremerChiara CarrerAntony BrowneBenjamin Lacombe et Gilles Bachelet. Dans l’espace central, une installation multimédia et de réalité augmentée, complétée par des extraits d’Alice lus par l’éditrice et romancière Véronique Ovaldé*, sera à découvrir pour faire écho à cette frontière entre fiction et réalité, qui court dans le livre jeunesse et dans le Salon.
Pour retrouver les artistes Gilles Bachelet, Anthony Browne, Chiara Carrer, Benjamin Lacombe et l’écrivain, Véronique Ovaldé autour de l’exposition Wonderland, la logique du rêve, Samedi 5 décembre à 16h.
Vous pouvez également rencontrer Anthony Browne, avec Isabel Finkenstaedt à la médiathèque Françoise Sagan, avec Paris Bibliothèques, le vendredi 4 novembre à 19 heures.
La librairie de l’exposition offrira un large panorama de titres, dont les ouvrages des artistes exposés, pour prolonger le voyage littéraire et graphique sur le thème du Salon et d’Alice. La librairie est tenue par deux librairies de l’association Librairies93, la Malle aux histoires (Pantin) et Folie d’encre Aulnay (Aulnay-sous-Bois).
Une édition spéciale « Télérama images » dédiée à l’exposition, y sera en vente.
* À lire « Interview de Véronique Ovaldé, pourquoi aimez-vous Alice au pays des merveilles ? » inAlice au pays des merveilles de Lewis Carroll, traduction : Henri Parisot, présentation : Tiphaine Samoyault, GF Flammarion, Paris, 2010.

À l’occasion des 150 ans de la parution du classique de Lewis Carroll, plusieurs nouvelles éditions illustrées sont parues :

BLacombe2Benjamin Lacombe
“J’ai souhaité revenir à la source : aux désirs de Carroll ; à son époque, à ses références très victoriennes ; et surtout, à l’ambivalence, à l’ambiguïté du texte qu’il a écrit. L’illustration est essentielle pour ce livre, car Lewis Carroll renvoie souvent directement à des images pour faire comprendre sa vision au lecteur. Pour créer mon Alice, je me suis nourri à la fois du modèle qu’il avait fourni à Tenniel – les photos de la diaphane Béatrice Henley, ainsi qu’à l’univers singulier et sulfureux des photos d’enfants qu’il a prises toute sa vie. Et pour donner corps au pays des merveilles, j’ai eu l’envie d’aller beaucoup plus loin dans mes images, avec un format bien plus grand que celui que j’utilise habituellement. Ainsi, une fois réduites, ces images donnent un sentiment de vertige propre au monde dans lequel la petite Alice vacille…”
Lire l’entretien sur http://slpj.fr/interview-benjamin-lacombe/

Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll, traduit par Henri Parisot, Soleil Productions, novembre 2015.
Egalement, jusqu’au 14 novembre découvrez la Mad-Tea Party organisée par Benjamin Lacombe et la galerie Daniel Maghen, où vous seront présentés et exposés environ 70 originaux issus des différentes oeuvres de l’illustrateur.
D’autres infos sur Alice sur le blog de Benjamin Lacombe
http://benjaminlacombe.hautetfort.com

3018452602ALICEAUPAYSDESMERVEILLES__interieur_2015.04.30-page97Yayoi Kusama
Une nouvelle version illustrée qui détonne par son explosion créative. S’accordent merveilleusement au texte, de manière presque étrange, les illustrations psychédéliques extraites de l’œuvre de l’artiste Yayoi Kusama. Couleurs flamboyantes, abondance de ronds, incessants jeux sur la typographie et dans la mise en page…
Texte et images s’entrelacent et se superposent, créant un lien sans cesse renouvelé et modernisé avec le monde rêvé de l’auteur. Avec la traduction de Jacques Papy initialement publiée par Jean-Jacques Pauvert.
Editions Hélium, octobre 2015
192 pages / 18 x 22 cm

 

 

 

Suivez toute l’actualité d’Alice depuis son compte Twitter: AliceAuPaysDesTweets (@AuPaysDesTweets)

Les commentaires sont fermés.