Angoulême 2020

47ème édition du Festival de la Bande Dessinée d’Angoulême

Auteur et dessinateur culte de Black Hole et Toxic, Charles Burns est l’invité d’honneur du Festival dont il a signé l’une des trois affiches. Le samedi 1er février, rendez-vous en salle Buñuel de l’Espace Franquin de 10h30 à 12h pour assister à une Rencontre internationale en présence de l’auteur. Sa dernière oeuvre, Dédales, aux @editions.cornelius, fait partie de la sélection officielle.

+ plein de superbes expos cette année :

NICOLE CLAVELOUX : QUAND OKAPI RENCONTRE MÉTAL HURLANT

Entre récits pour adultes à la fantaisie iconoclaste et BD jeunesse affranchies,
Nicole Claveloux a depuis le début des années 1970 mis sa fantaisie débridée, son humour et son goût de la recherche plastique au service de la bande dessinée et de l’illustration. Cette exposition mettra en lumière son travail fondateur et éclectique.

LIEUHôtel Saint-Simon
DATESDu 30 janvier au 02 février

DANS LA TÊTE DE PIERRE CHRISTIN

Scénariste majeur, co-créateur de Valérian, Pierre Christin a contribué à faire entrer la bande dessinée dans l’âge adulte grâce à ses récits en prise avec les questionnements de son époque. Lauréat du Prix Goscinny 2019, il est à l’honneur d’une rétrospective exceptionnelle.

Homme discret dont les mots nourrissent depuis plus de cinquante ans les visions de ses amis dessinateurs, le scénariste Pierre Christin méritait de longue date un hommage, qu’il a enfin reçu en janvier 2019 lorsque le prestigieux Prix René Goscinny lui a été décerné pour l’ensemble de son œuvre et pour le scénario de son dernier album en date, Est-Ouest.

Depuis ses débuts à la fin des sixties, Pierre Christin a abordé en les renouvelant tous les genres de la littérature populaire : la science-fiction (Valérian avec son vieux complice Jean-Claude Mézières), le fantastique (Les Légendes d’aujourd’hui avec Bilal), le polar (L’Agence Hardy avec la regrettée Annie Goetzinger), l’espionnage (Léna avec André Juillard). Il a innové en créant quelques-unes des toutes premières héroïnes indépendantes de la bande dessinée (Laureline, les jeunes femmes de la collection Portraits souvenirs, réalisée avec Annie Goetzinger dans les années 1980). Il a également auguré l’avènement du roman graphique en se situant aux confluents de formes narratives nouvelles et a contribué à transformer la bande dessinée en l’employant comme un vecteur de débats géopolitiques nourris par l’actualité. Auteur de romans (L’Or du Zinc, 1998) et de scénarios (Bunker Palace Hotel,1989, avec Bilal), il a mené sa carrière loin des dogmes idéologiques qui clivaient le monde en deux blocs farouchement opposés jusqu’à la fin des années 1980. Pierre Christin, grand voyageur, est toujours allé voir l’Est et l’Ouest, invitant dans ses œuvres à la réunion des peuples.
Ce sont cette œuvre foisonnante et cette passionnante vie de scénariste, écrivain, enseignant et globe-trotter que cette rétrospective événement permettra de découvrir.

LIEUVaisseau moebius
DATESDu 30 janvier au 02 février

YOSHIHARU TSUGE, ÊTRE SANS EXISTER

Cette toute première exposition consacrée à Yoshiharu Tsuge, s’appuyant sur un grand nombre d’originaux, proposera une exploration de la poétique, mais aussi des thèmes et du rôle historique de cette figure majeure de la bande dessinée mondiale.

L’Histoire du manga compte de nombreux monstres sacrés. Mais deux, en particulier, se détachent. Le premier est Osamu Tezuka, fondateur de la forme moderne et instigateur, par son enthousiasme, du développement de toute une industrie du divertissement. Le second est Yoshiharu Tsuge, dont l’approche profondément personnelle, sonnant l’avènement du récit onirique et autobiographique, a fait basculer le genre du côté de l’expérience poétique. Par ce geste, il allait marquer l’Histoire du médium et influencer toutes les générations d’auteurs à venir.
Si cette révolution formelle s’est déroulée par étapes, c’est en 1968 qu’elle est définitivement distinguée, avec la parution de l’emblématique “Nejishiki” (La Vis). Le long de 24 pages aux accents oniriques et psychanalytiques, Tsuge révèle une nouvelle facette du manga, convoquant les symboles, l’intimité et le rêve.

LIEUMusée d’Angoulême
DATESDu 30 janvier au 15 mars

et aussi :ROBERT KIRKMAN, WALKING DEAD ET AUTRES MONDES POP

CATHERINE MEURISSE, CHEMIN DE TRAVERSE

LES MONDES DE WALLACE WOOD

et encore plein d’évènements :

https://www.bdangouleme.com/programmation-fibd

Les commentaires sont fermés.