Expo Futuropolis à Angoulême

Dans les années 70, ils furent des pionniers de la BD. En pleine gloire de l’école belge, Etienne Robial, Florence Cestac et Denis Ozanne ont aidé à l’avènement d’une autre bande dessinée, plus sombre, plus militante aussi. Leur label “Futuropolis”, a accompagné les débuts de futures stars comme Tardi ou Moebius. Une exposition à voir au Musée de la bande dessinée d’Angoulême jusqu’au 19 mai 2019.

Alors que la BD belge et ses couleurs éclatantes triomphent, Cestac, Robial et Ozanne décident de miser sur le noir et blanc. Ce sera leur marque de fabrique. Tardi, Moebius (connu à l’époque sous le nom de Gir), le groupe Bazooka, Edmond Baudoin, Joost Swarte… Tous ont fait partie du gang des “Futuropolis” et tous ont révolutionné la bande dessinée.

En marge du 46e Festival international de la bande dessinée, le musée de la BD d’angoulême rend hommage à cette épopée. On y retrouve les auteurs qui ont fait le succès de Futuropolis, une bibliothèque permet notamment aux visiteurs de feuilleter les albums édités par le label.

 

  • “Futuropolis, un éditeur aux avant-gardes de la bande dessinée”
  • Musée de la bande dessinée
  • Quai de la Charente, 16000 Angoulême
  • Jusqu’au 19 mai 2019

 

Les commentaires sont fermés.