Expo Photographisme

Le Centre Pompidou accueille une exposition de photographies gratuite intitulée « Photographisme. Klein, Ifert, Zamecznik ». À voir du 8 novembre 2017 au 29 janvier 2018, cette exposition est consacrée aux dialogues entre la photographie et le graphisme.

Une centaine de photographies et de documents variés sont réunis dans la Galerie de Photographies du Centre Pompidou pour illustrer les liens entre le graphisme et la photographie durant tout le XXème siècle, et notamment durant les deux décennies qui suivent la fin de la Seconde Guerre mondiale (1945-1969).

Dans cette lignée, des innovateurs aussi divers que Gérard Ifert (Bâle, 1929), William Klein (New York, 1928) ou Wojciech Zamecznik (Varsovie, 1923-1967) inventent, dans les années 1950 et 1960, de nouvelles formes d’expressions « photo-graphiques ». Ces trois personnalités, actives dans des domaines d’application distincts, opèrent néanmoins dans des contextes culturels assez proches, marqués non seulement par l’héritage du Bauhaus, mais également par celui de l’art concret et par les développements contemporains de l’abstraction gestuelle ou du cinétisme. Au moyen de captations photographiques des vibrations lumineuses, d’effets rythmés de montage et de jeux de couleurs, toutes trois s’attachent à retranscrire les sensations dynamiques caractéristiques de l’environnement industriel, telles la vitesse, l’expérience de la foule ou l’ultra-mobilité.

La photographie et les arts graphiques évoluent en parallèle et sont intimement liés, puisque chacun dépend des évolutions technologiques des différents appareils et modes de retouches ; aussi, leurs audaces sont mises au service de compositions précises, et sont influencées par la vie moderne, par la publicité, la communication…

Les photographes et les graphistes travaillent d’ailleurs régulièrement pour des publicités, et leurs expérimentations trouvent un cadre dans ceux des affiches qui recouvrent les murs des villes.

Le Bauhaus tient évidemment une place prépondérante dans les influences revendiquées des différents artistes : cette école, qui fût pionnière dans le décloisonnement des arts, a su donner une véritable impulsion à l’art moderne, en le confrontant au réel, à l’utilitaire, au lisible.

Au Centre Pompidou
Du 8 novembre 2017 au 29 janvier 2018

Partagez !Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on TumblrEmail this to someone

Les commentaires sont fermés